Comment entretenir ma literie ?

Après avoir lu cet article, vous vous rendrez compte que l'entretien de votre literie n'est plus une corvée mais un bien-être, dont vous êtes les premiers à en faire les bénéfices! ♥️

Nous pouvons perdre jusqu'à 1,5L d'eau par nuit en plus de toute l'humidité que nous produisons. Les premiers touchers sont bien sûr vos draps, mais tout autant vos couettes et vos oreillers. Afin de limiter le développement bactérien, il est important d'entretenir régulièrement ces précieux items pour leur garantir une longue et bonne durée de vie. Néanmoins, un produit naturel n'aura pas les mêmes propriétés de lavage qu'un produit synthétique. Ci-dessous nos conseils :

Entretenir la literie ?

1 - Les couettes en duvet naturel ♥️

L'avantage du naturel est une excellente régulation thermique et une parfaite circulation de l'air. Le duvet a une durée de vie infinie et se gonfle continuellement pour vous assurer un rendu fluffy et moelleux pour la vie. Ce précieux matériau qu'est le duvet est considéré comme la matière la plus haut de gamme du marché mais pouvant aussi être fragile. Alors :

- SPOT WASH FIRST -

- Une tâche ? Préférez laver la zone tachée, à l'aide d'une solution savonneuse naturelle et un peu d'eau, plutôt que l'intégralité de votre couette. Cela évitera de fragiliser les composantes naturelles.

- AÉRATION -

- Aérez votre duvet durant plusieurs heures une fois par mois ou, au début de l'été  et à la fin de l'automne, lors d'une journée ensoleillée et un peu venteuse.

- LAVAGE -

- Favorisez le lavage chez un professionnel, qui lavera votre couette de manière adéquate et délicate.

- Il est possible de laver votre duvet de chez vous avec de grandes précautions : la couette ne doit pas être forcée de rentrer dans votre machine. Assurez-vous donc d'avoir une cuve assez grande pour l’accueillir.  Utilisez des produits les plus naturels possibles, sans agent chimique ni détergeant, car cela abîmerait considérablement votre duvet. Mettez un cycle à 30 ou 40 degrés et un essorage très court.

- SÉCHAGE -

- Si le temps vous le permet, étendez votre couette à l'extérieur. Tapotez régulièrement sur les carreaux afin de bien répartir et séparer le duvet à l'intérieur. Sans cela, le duvet risque de se coller ensemble, créant des petites boules et il serait compliqué à séparer une fois sec!

- En sécheuse, avec un faible chaleur et des balles de séchage en laine (très important pour répartir uniformément le duvet).

Et voilà, votre duvet est prêt à nouveau vous offrir de belles et longues nuits de sommeil ♥️

2 - Les couettes synthétiques ♥️

 Que ce soit pour des raisons allergiques ou simplement éthiques, les couettes synthétiques ont l'avantage d'être un peu moins fragile que ces cousines naturelles, mais demandent, toute fois, autant d'amour.

- SPOT WASH FIRST -

- Une tâche ? Préférez laver la zone tachée, à l'aide d'une solution savonneuse naturelle et un peu d'eau, plutôt que l'intégralité de votre couette. Cela évitera de fragiliser les composantes.

- AÉRATION -

- Aérez votre couette durant plusieurs heures une fois par mois ou, au début de l'été  et à la fin de l'automne, lors d'une journée ensoleillée et un peu venteuse.

- LAVAGE -

- Il est possible de laver votre duvet synthétique de chez vous avec de grandes précautions : la couette ne doit pas être forcée de rentrer dans votre machine. Assurez-vous donc d'avoir une cuve assez grande pour l’accueillir.  Utilisez des produits les plus naturels possibles, sans agent chimique ni détergeant. Mettez un cycle à 30 ou 40 degrés et un essorage normal.

- Le lavage chez un professionnel est toujours préférable afin d'éviter toute surprise!

 

- SÉCHAGE -

- Si le temps vous le permet, étendez votre couette à l'extérieur. Retournez-la de temps en temps.

- En sécheuse, avec un faible chaleur et des balles de séchage en laine pour conserver tout son aspect gonflé!

Convaincus par la facilité d'entretien des couettes Dolce Bianca ? A votre tour, vous souhaitez faire l'expérience ? C'est ici que ça se passe : Mes duvets.

 

3 - Les oreillers naturels ♥️

Il est important de protéger votre oreiller contre la sueur, le sébum de votre peau mais aussi la bave (hé oui!) avec un protège-oreiller (disponible ici). Cette protection lavable et imperméable permettra d'augmenter considérablement la durée de vie de votre oreiller.

- SPOT WASH FIRST -

- Une tâche ? Préférez laver la zone tachée, à l'aide d'une solution savonneuse naturelle et un peu d'eau, plutôt que l'intégralité de votre oreiller. Cela évitera de fragiliser les composantes.

- AÉRATION -

- Aérez votre oreiller durant plusieurs heures une fois par mois lors d'une journée ensoleillée et un peu venteuse. Tapotez généreusement sur l'entièreté de la surface pour évacuer le maximum d'humidité, acariens et/ou poussière.

- LAVAGE -

- Favorisez le lavage chez un professionnel.
-Nous déconseillons fortement de laver votre oreiller en duvet chez vous. En effet, la bourre étant plus compactée dans un oreiller que dans une couette, la fibre ne pourra pas sécher adéquatement, ce qui risquerait de considérablement abîmé cette dernière. Cependant, si cela est très occasionnel, vous pouvez user d'un programme de délicat sans agent détergent.

- SÉCHAGE -

- Favorisez le séchage chez un professionnel.

- Si tout fois, vous avez lavé votre oreiller en duvet à domicile, séchez ce dernier à l'air libre si possible en remuant fréquemment ce dernier afin de déplacer la bourre et garantir le séchage intégral de cette dernière. Il est aussi possible de sécher en sécheuse sur un programme délicat, air froid de préférence avec des balles de séchage en laine pour favoriser le placement de la bourre et éviter que les fibres se collent entre elles.

Convaincus par la facilité d'entretien des oreillers Dolce Bianca ? A votre tour, vous souhaitez faire l'expérience ? C'est ici que ça se passe : Mes oreillers.

 

4 - Les oreillers synthétiques ♥️

Il est important de protéger votre oreiller contre la sueur, le sébum de votre peau mais aussi la bave (hé oui!) avec un protège-oreiller (disponible ici). Cette protection lavable et imperméable permettra d'augmenter considérablement la durée de vie de votre oreiller.

- SPOT WASH FIRST -

- Une tâche ? Préférez laver la zone tachée, à l'aide d'une solution savonneuse naturelle et un peu d'eau, plutôt que l'intégralité de votre oreiller. Cela évitera de fragiliser les composantes.

- AÉRATION -

- Aérez votre oreiller durant plusieurs heures une fois par mois lors d'une journée ensoleillée et un peu venteuse. Tapotez généreusement sur l'entièreté de la surface pour évacuer le maximum d'humidité, acariens et/ou poussière.

- LAVAGE -

- Une fibre synthétique est bien moins fragile qu'une naturelle. Par conséquent, il est possible de laver votre oreiller dans votre laveuse, tout en suivant nos conseils. Sur un programme délicat, avec une lessive naturelle, sans agent détergent.
- Si vous n'êtes pas certain(e), favorisez alors le lavage chez un professionnel.

- SÉCHAGE -

- Séchez votre oreiller à l'air libre si possible en remuant fréquemment ce dernier afin de déplacer la bourre et garantir le séchage intégral de cette dernière. Il est aussi possible de sécher en sécheuse sur un programme délicat, air froid de préférence avec des balles de séchage en laine pour favoriser le placement de la bourre et éviter que les fibres se collent entre elles.

- Si vous n'êtes pas certain(e), favorisez alors le séchage chez un professionnel.

Convaincus par la facilité d'entretien des oreillers Dolce Bianca ? A votre tour, vous souhaitez faire l'expérience ? C'est ici que ça se passe : Mes oreillers.

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés